Nous stockons sur nos ordinateurs toujours plus de données. Celles-ci sont enregistrées, organisées, archivées sur nos disques durs, partie essentielle et intégrante d’un ordinateur. Grâce aux progrès technologiques, ces derniers sont de plus en plus performants. Leurs tailles diminuent, leurs vitesses de lecture et d’écriture augmentent et la manière dont ils fonctionnent aussi. Un tel périphérique informatique peut avoir une durée de vie assez longue si on en prend soin.

Quand vient le moment de changer d’ordinateur, il peut s’avérer utile de conserver le disque dur de son ancienne machine et de lui donner une seconde vie. Alors dans quels cas le faire ? Comment réparer un disque dur ? C’est ce que nous allons voir ici.

Vérifier l’état votre disque dur

Pour faire simple, il ne faut pas se lancer dans le démontage de votre ancienne tour ou de votre ancien ordinateur portable si le disque dur intégré ne vaut pas le coup. Alors comment savoir si on doit récupérer un disque dur ou pas ?

Tout d’abord, il faut essayer de connaître son âge. Même si on peut conserver plusieurs années ces unités de stockage, il est évident que si celui-ci à plus de 5 ans, on peut considérer qu’il commence à se faire vieux. Il pourrait alors être risqué d’y stocker des sauvegardes importantes ou d’autres documents que vous ne souhaitez pas perdre. En complément, faites aussi attention à sa taille, en dessous de 100 Go de stockage vous ne pourrez pas enregistrer grand-chose et il sera vite au maximum de sa capacité. Encore une fois, selon l’utilisation que vous prévoyez d’en faire, cela peut être suffisant mais songez-y avant de vous lancer.

Installez un logiciel de contrôle de disque dur. Un tel outil vous permettra d’effectuer un check-up complet et vous indiquera s’il contient des erreurs comme des secteurs défectueux ou instables. Si tel est le cas, mieux vaut récupérer les données à l’intérieur et ne pas parier trop sur sa durée de vie. Pour les disques SSD qui ont des limites estimatives d’écriture de données (très grandes) le logiciel pourra aussi vous communiquer le nombre de données écrites à ce jour. Vous saurez alors si vous pouvez encore en profiter longtemps ou pas.

disque-dur-cassé

Utiliser votre disque dur

Maintenant que les vérifications sont faites et que vous êtes prêt, vous pouvez vous lancer dans le démontage. Normalement il est assez facile de récupérer un disque dur dans une tour. Dans un ordinateur portable, c’est parfois un petit peu plus compliqué. Une fois cette première étape réalisée, si vous voulez en faire un élément de stockage externe, il vous suffit de vous procurer un boîtier de taille adaptée.

En principe on retrouve des disques de 3,5 pouces dans les tours et de 2,5 pouces dans les portables. L’avantage des 2,5 pouces c’est qu’ils consomment moins d’énergie et n’ont pas besoin d’alimentation pour fonctionner, celle d’un ou 2 ports USB suffisent. Grâce à un disque dur externe vous pouvez facilement partager vos fichiers entre vos différentes machines, vous pouvez aussi l’emporter avec vous lorsque vous vous déplacez.

Si au contraire vous voulez en faire un disque dur interne secondaire dans une tour, c’est possible aussi. Tout comme le disque principal, il faudra relier le secondaire sur la carte mère avec un câble SATA.

Démarrez ensuite votre PC et rendez-vous dans le gestionnaire de partitions pour vérifier et organiser les partitions de votre nouveau périphérique à votre guise. Pour du simple stockage, une partition de la taille complète du disque semble être ce qu’il y a de plus simple et de plus efficace. Attention, lorsque vous procédez à de telles manipulations vous perdrez toutes les données qui y sont stockées.

Lorsque tout est terminé, une nouvelle lettre sera affectée à ce nouveau disque, vous pourrez le constater dans l’explorateur Windows. Voilà ! Vous pouvez maintenant profiter de ce nouvel espace de stockage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.